Evolution Quantique - Espace Galilée® - R.P. Joseph Galilée & Marie-France Carrel - Route de Raisse 30 - CH-2855 Glovelier - +41 32 426 43 37 - Boulevard de Pérolles 57 - CH-1700 Fribourg - +41 26 424 24 01 - +41 79 763 28 08 - Fax : +41 26 424 24 03


Aller au contenu

Menu principal:


Champ Tachyon

Harmonisation Vibratoire

Le champ tachyonune énergie cosmique à notre portée

La découverte d’une énergie cosmique utilisable par l’Homme

Par le terme "tachion", la physique entend une particule théorique, capable de voyager à une vitesse supérieure à celle de la lumière (environ 860 000 km/s).

A la fin du XIXème siècle,
Nikola TESLA, physicien serbo-américain, fut un des pionniers à l’origine de cette incroyable découverte. Né en Croatie, en 1856, il fréquenta l'école polytechnique de Graz (Autriche), et la très réputée Université de Prague. Il observa durant une éclipse de soleil des phénomènes d'antigravitation : En approfondissant cette découverte, il découvrit un champ énergétique qu'il breveta sous le nom de "énergie cosmique", étant donné que l'univers tout entier en est rempli. Au cours du XXème siècle, de nombreux scientifiques ont poursuivi ces recherches sur ce domaine de l'énergie : le "Champ de Feinberg" ou "tachionique", appelé ainsi d'après le nom du physicien Feinberg qui exposa sa théorie en 1966.

Surdoué, il parlait 6 langues, calculait mentalement des opérations mathématiques compliquées et avait une mémoire visuelle stupéfiante. Plus impressionnant encore : Tesla était capable de concevoir une machine et de la tester pour en rectifier les erreurs... et tout ça de tête ! Si bien que toutes ses inventions furent virtuellement parfaites dès leur fabrication.

Tesla a fait des centaines de découvertes dans le domaine de l’électricité, de l’énergie et du magnétisme. Ses travaux les plus remarquables furent ceux qu’il accomplit dans le domaine du gain d’énergie et de sa diffusion-transmission sans câble. Bien que ses découvertes aient révélé à l’humanité une source d’énergie gratuite et inépuisable, l’industrie de son temps n’était pas prête pour financer de tels projets.

Lors d’une éclipse du soleil, TESLA remarqua un phénomène antigravitationnel. En poussant plus loin dans cette recherche, il découvrit un champ énergétique qu’il engloba sous le terme d’«énergie cosmique» et dans lequel l’Univers était plongé. Au cours du XXe siècle de nombreux scientifiques poursuivirent leurs recherches sur ce champ d’énergie.

Ainsi, l’espace n’est pas vide, mais immergé dans un champ énergétique très concentré composé de ces particules théoriques (les tachyons) qui se déplacent plus vite que la lumière, et qui constituent une source d’énergie libre située en dehors du champ électromagnétique indépendamment de la lumière et du soleil. Les tachyons volent si rapidement qu’ils n’ont pas d’énergie propreLeur chargement en énergie se produit lors de la chute de leur vitesse. Lorsqu’ils ralentissent, il en résulte un champ énergétique de haute densité, appelé champ tachyon.

De nos jours cette énergie tachyonique est identifiée par le potentiel énergétique de petites particules sans masse telles que la science quantique les connaît, mais chargées d’une quantité prodigieuse d’énergieles tachyons, dont le concept a été introduit en 1966 par le célèbre physicien G. Feinberg.

Il s’avère désormais, selon les connaissances scientifiques, que l’on peut effectivement transformer l’énergie tachyon dont le champ entoure la terre en d’autres formes d’énergieénergie thermique, énergie électrique, induction électromagnétique…. C’est sur ce principe de transformation de l’énergie de l’espace en énergie utilisable que Nikola Tesla a concentré ses recherches, pensant que très prochainement l’humanité capterait partout cette puissance illimitée.

L'espace n'est pas vide, mais immergé dans un champ énergétique extrêmement concentré, composé de ces particules théoriques qui se déplacent plus rapidement que la lumière et qui constituent une source d'énergie libre située au-delà du champ électromagnétique, indépendante de la lumière et du soleil.

Il s'agit d'une énergie primaire qui maintient l'ordre dans le chaos de la matière. Quand le flux de cette énergie se réduit, l'organisme ne se régénère pas, des troubles apparaissent et le corps se détériore. D'où la nécessité de rester ouvert à ce flux d'énergie tachyonique. Donc, l'énergie tachionique habite tout l'univers et les êtres vivants, et permet aux systèmes biologiques de se régénérer, grâce à leur capacité innée d'assimiler cette énergie vitale.

En bref, le champ tachionique représente une source inépuisable d'énergie pouvant être utilisée par les êtres vivants. Pour avoir un corps en bonne santé et parfaitement équilibré, nous devrions toujours rester ouverts à ce flux d'énergie tachionique. Nous sommes entourés par de nombreuses ondes électromagnétiques provenant des téléphones portables, des ordinateurs, des téléviseurs, des appareils électroménagers… On doit éviter cet "empoisonnement" invisible.

L’utilisation de ce champ énergétique particulier

Ces champs tachyoniques ont une action très positive sur le corps humain. Ils contiennent en effet les
informations originelles dont chaque organisme a impérativement besoin pour sa propre existence et enrichissent ainsi le système énergétique humain. Par ailleurs, de tels champs exercent une action purifiante sur les courants nuisibles et sur les champs électromagnétiques (électrosmog). D’où l’intérêt de trouver le moyen d’utiliser cette énergie tachyonique pour réorganiser,ééquilibrer et aider à la restructuration de tout organisme vivant, et ce d’autant plus que les perturbations de tous ordres vont sans cesse grandissantes. En effet les pollutions chimiques, électriques, électromagnétiques, les aliments transformés, les bruits, les lumières, etc..., obligent l’homme sans cesse à se réadapter à un nouvel environnement, à se faire violence pour s’acclimater et résister. Il doit ainsi, de façon continue, se créer une nouvelle structure en adéquation avec l’extérieur, un nouveau rythme biologique, un fonctionnement interne différent.

Comme nous l‘avons vu plus haut, les tachyons se déplacent de façon ultra-rapide et seul leur freinage permet de les charger en énergie. Cette énergie dégagée peut être «ée» sur un support
capteur qui deviendra ainsi à son tour émetteur de cette énergie et la rayonnera tout autour de lui sous forme vibratoire (c’est le cas des plaques Tesla qui portent le nom de l’inventeur de ce principe).

Selon l’action souhaitée, selon l’utilisation et la destination du support, différents matériaux vont être utilisés, différentes couleurs égalementon pourra de cette manière associer les principes énergétiques d’un matériau à celui du champ tachyon ou bien encore optimiser ce dernier par les effets bénéfiques d’une couleur précise, d’une pierre etc…. De multiples combinaisons sont de ce fait possibles.

Ainsi certains produits, toujours dans la limite des meilleures garanties de fabrication et de qualité, utilisent aujourd’hui cette énergie tachyonique pour soutenir et auto-équilibrer l’organisme en énergie vitale. De par sa nature néguentropique (tendance d’un système vers l’ordre) le champ tachyon a la propriété de
restaurer l’ordre et la cohérence dans le chaos.

De nouvelles portes sont aujourd’hui ouvertes grâce à ce «tachyon» pour la santé et le bien-être, tant dans l’aspect curatif que préventif. Bien loin d’être toutes explorées, elles nous réservent encore certainement bien des découvertes, des surprises et de nombreuses applications dans d’autres domaines dont Nikola Tesla lui-même avait peut-être rêvé, à moins qu’il ne les ait entrevues bien avant nous déjà…


Revenir au contenu | Revenir au menu